Du cuir végétal à base de… champignons ! Vraiment ?

cuir végétal
Un cuir biodégradable et à faible empreinte carbone. (Crédit : MycoWorks.com)

En termes de business durable, de protection de l’environnement et d’éthique, on ne sait presque pas par quoi commencer. Une technique innovante a permis à plusieurs sociétés de créer du cuir végétal (et du beau, du très beau cuir) à base de… champignons.

La start-up américaine MycoWorks, qui a été créée en 2013 à San Francisco, a travaillé en partenariat avec de prestigieuses universités américaines : Stanford, Columbia et Berkeley. Elle a réussi à manipuler le mycélium et à lui donner toute forme et tout type de texture. Son cuir peut ainsi imiter celui des autruches, des éléphants ou des alligators, ou même former des motifs inédits. Son slogan : Good for People. Great for the Earth. Animal-free.

Pour fabriquer ce cuir, on part du mycélium, cet ensemble de filaments qui constitue la base des champignons dans le sol, dans du substrat à base de déchets organiques. Contenu dans un moule, le mycélium se condense pour devenir un réseau de fibres. À la fin du processus, le produit est séché puis passé au four pour tuer tous les organismes.

Une autre société, italienne cette fois, « Grado Zero Espace » a lancé le Muskin© – une contraction de SKIN, la peau, mais extraite du chapeau du champignon (MUshroom). Elle fabrique déjà des sacs, des ceintures, des bracelets pour les montres et des semelles de chaussures.

cuir végétal
Crédit : Grado Zero Espace
cuir végétal
Crédit : Grado Zero Espace

Les avantages du cuir végétal sont très, très nombreux

  • Puisqu’il n’utilise pas de peau animale, le cuir développé par ces deux entreprises économise les ressources en eau (gigantesques) et en énergies propres à l’élevage,
  • …sans compter le fait d’éviter la souffrance et la mort d’un animal.
  • Pour réaliser un cuir de la taille d’une peau de vache standard, il suffit de quelques semaines. L’élevage de l’animal pour l’obtention d’une telle pièce exige trois ans.
  • Ce cuir végétal n’utilise aucune substance chimique et est totalement non toxique,
  • il évite la prolifération de bactéries, ce qui en fait un produit plus sain pour notre corps.
  • Il est 100% végétal et donc 100 % biodégradable.
  • Le Muskin© est encore plus doux qu’une peau de chamois…
  • Le cuir végétal est 100% durable, car sa production est totalement renouvelable,
  • et il est beaucoup moins cher que le cuir animal. Et sur tous les plans, il est mieux.

Tout simplement une révolution. Qui utilise une technologie millénaire et durable : la nature.

Sources : We DemainMyCoWorks©

Notez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *