La Réunion, bientôt 100% solaire

Réunion 100pc solaire Capture d’écran 2015-10-25 à 17.57.00

Quand un entrepreneur décide d’« arrêter de travailler et de se mettre à jouer »*, c’est à la fois un grand bon en avant pour la planète et d’énormes bénéfices financiers, mais aussi sociaux.

Envolons-nous pour l’île de la Réunion à la rencontre d’Eric Scotto, un entrepeneur atypique qui propose aux agriculteurs de l’île d’installer gratuitement des serres phovoltaïques dans leur exploitations. Après avoir réussi dans l’informatique, il a décidé de « faire quelque chose pour sa planète », et a eu l’excellente idée d’apporter le solaire dans le territoire, mais en prenant en compte les besoins des autres, pour le bénéfice de tous.

Eric Scotto
Eric Scotto

En effet, dépendante de l’importation de charbon et de pétrole pour ses besoins énergétiques, la Réunion bénéficie depuis les années 2000 d’une aide au développement tournée vers l’énergie solaire (et le soleil, elle n’en manque pas !). 250 000 personnes y vivent et ont besoin de l’électricité pour tous leurs besoins du quotidien. D’autres sociétés du même secteur ont voulu s’y implanter, mais sans tenir compte de la rareté des terres cultivables sur l’île, et se sont donc heurtés aux protestations des paysans. Eric Scotto a eu l’idée de les écouter, et de mêler les deux, au plus grand profit des uns et des autres, car ces serres agricoles équipées de panneaux solaires, qu’il fournit gratuitement aux agriculteurs et aquaculteurs, permettent d’alimenter l’île en énergie solaire mais aussi de protéger les cultures des ouragans, des variations thermiques et des oiseaux. Ces serres anticycloniques assurent 3 fonctions en 1, et ceux qui ont franchi le pas ne le regrettent pas, car leur chiffre d’affaire a énormément grimpé.

Horticulture
Horticulture
Aquaculture
Aquaculture
Serres de fruits et de légumes
Serres de fruits et de légumes

Marier production agricole et énergétique est un concept novateur, et gagnant-gagnant pour les deux parties. Eric Scotto est propriétaire des serres, qui sont donc gratuites pour les agriculteurs, et il se rémunère en vendant l’électricité à EDF. Ses serres sont reliées à une ferme solaire équipée de batteries au lithium-Ion qui permettent de stocker l’énergie produite par les panneaux solaires et de l’utiliser quand les besoins augmentent ou que la luminosité diminue, ce qui permet à l’île d’utiliser au mieux ce cadeau du ciel. EDF équilibre le reste avec ses ressources classiques, donc jamais de coupure et une gestion optimale de l’énergie.

Gestion des sources classiques et solaire par EDF
Gestion des sources classiques et solaire par EDF

La Réunion pourrait consommer 100% d’électricité de type renouvelable d’ici 2030, le prix des panneaux solaires ayant été divisé par 10 depuis 10 ans. Il remarque également une baisse énorme du prix des batteries.

Eric Scotto est allé encore plus loin dans sa réflexion RSE, et en équipant la prison de la Réunion d’une serre agricole et solaire, il a permis à 240 détenus de se former dans ces deux métiers et d’obtenir une qualification et un emploi garanti dès leur sortie de détention. Il développe encore plus loin son concept de développement avec des ruches, qui permettront de maintenir la croissance agricole avec une bonne pollinisation.

Il le confie lui-même : il ne voit pas la limite de son concept, et signe des contrats sur 50 ans, pour la Corse, Cuba ou encore l’Indonésie. La Réunion, autrefois en retard par rapport à la révolution industrielle, sert maintenant de modèle mondial à une transition énergétique réussie.

Des serres à triple usage
Des serres à triple usage

* Une référence au livre de John Williams, « Screw work, let’s play » (Pearson, 2010).

Notez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *