B Corporation, au service du bien commun

B Corporations, une nouvelle génération d’entreprises au service du bien commun

BCorp

Dans le cadre du World Forum 2015, j’assiste à une conférence animée par Elizabeth Laville (cabinet Utopies) sur le mouvement BCorp, et le lancement du mouvement BCorp France (Yes !). Un même projet, une même utopie : montrer que les entreprises privées (for profit) peuvent être mises au service de l’intérêt général (for purpose). BCorp est aujourd’hui implanté dans 40 pays et regroupe plus de 1400 entreprises partageant la même vision de l’entreprise.

La conférence présente notamment quelques exemples d’investissement d’entreprises avec Antoine Lemarchand (Nature & Découvertes, que j’adore), Delphine (La Ruche qui dit oui) et Laure Wagner (Blablacar) dans ce mouvement, déjà soutenu par Christophe André (dont j’ai lu tous les livres) et Yann Arthus-Bertrand (dont j’ai vu tous les films). Il n’y a pas de hasard. Une même envie de réinventer la croissance, quitte à aller vers la décroissance, d’inventer un Nouveau Monde plus éthique, plus doux, plus sain, plus communitaire et solidaire.

J’en reparlerai bien sûr, mais une question se pose déjà : sera-t’il possible en France de pouvoir imaginer une nouvelle structure juridique d’entreprise comme c’est déjà le cas aux USA ? Et d’éviter la catastrophe Ben & Jerry’s…

Un très bon article à lire sur le blog de Nicolas Cordier : B Corporations, une nouvelle génération d’entreprises au service du bien commun

Notez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *