World Forum for a Responsible Economy – Edition 2015

GALAXY FACTORY sera présente au WF 2015, du 20 au 22 octobre à Lille.

WF 2015 Banniere700x300_FR

La thématique de cette année : la croissance, sa nouvelle vision, comment et pourquoi ? Une excellente thématique de recherche sur les nouveaux business models.

LA CROISSANCE SE RÉINVENTE ICI

La croissance ? La croissance, pourquoi ? La croissance, comment ?

Pourquoi ? Parce que la croissance porte toujours les espérances d’un monde qui compte plus de 200 millions de chômeurs (1) et plus de 2 milliards de personnes subissant la pauvreté (2).
La croissance devrait donc être ressentie comme une impérieuse et incontestable nécessité.
Pourtant, cette considération n’est pas unanimement partagée. Parce que certains doutent de ses effets sur la réduction du sous-emploi et des inégalités de niveau de vie. Ou encore, mettent en cause ses conséquences sur l’exploitation des ressources, l’environnement et les dérèglements climatiques. Enfin, la relation entre la croissance et le bonheur est un sujet de débat allant jusqu’à susciter d’intenses controverses universitaires. Mais affirmer que « l’argent ne fait pas le bonheur » n’a jamais consolé les plus démunis…
Comment créer ? Comment répartir ?

La notion même de croissance alimente avec constance d’ardentes « querelles d’experts » : entre les tenants de l’expansion et les adeptes de la décroissance ; entre ceux qui espèrent que les nouvelles technologies doperont l’économie et ceux qui estiment qu’elles aboutiront à une révolution industrielle sans croissance ; entre ceux qui se contentent du PIB comme instrument de mesure et ceux qui le juge insatisfaisant, voire inadapté aux réalités et aux enjeux du XXI ème siècle.
Un monde dont la population augmente de 200.000 êtres humains par jour peut-il se passer de croissance économique ? Question d’autant plus cruciale que ce sont les pays en développement qui connaissent cet essor démographique. Mais est-ce bien cette question-là qui doit être posée en priorité ? Au lieu de commencer par se demander pourquoi la croissance est recherchée, ne vaudrait-il pas mieux chercher d’abord à savoir comment elle est obtenue et comment elle est répartie ? N’est-ce pas là l’essentiel ?

Comment ? Il ne suffit évidemment pas d’afficher les statistiques du PIB pour répondre à cette interrogation. Pas même en les rapportant à la population: le PIB par habitant n’est qu’une moyenne permettant d’évaluer les écarts entre les États mais pas les inégalités existant à l’intérieur de chaque pays.

Sans écarter le PIB comme instrument de mesure global (et entièrement quantitatif), il est donc pertinent de retenir d’autres indicateurs qui expriment mieux le « comment » de la croissance, son contenu et son utilité pour l’ensemble de la société.

Les Nations Unies ont ainsi lancé l’Indice de Développement Humain (3) combinant le niveau de vie, la longévité et l’éducation. L’OCDE, de son côté, a créé le Better Life Index agrégeant onze critères (4). Ce sont deux indicateurs, parmi bien d’autres, proposés pour décrire le développement économique en ne le réduisant pas à un seul paramètre.

Nouveaux modèles

La croissance recouvre une réalité de plus en plus complexe. L’ère du numérique – et de toutes les technologies dérivées ou connexes – va bouleverser l’organisation du travail et même de toute la société humaine. Ce n’est pas une anticipation de ce qui va arriver dans un futur lointain: c’est le constat de ce qui est déjà en train de se passer. Ce n’est qu’un début.
Il ne faut plus rêver du siècle dernier. La croissance ne sera plus la même. Peut-être pas dans son rythme, sûrement pas dans sa nature. Elle prend de nouvelles formes, résulte de nouveaux modes, répond à de nouvelles fins : la croissance ne cesse de se réinventer. Partout dans le monde des initiatives de toutes sortes s’efforcent de lui donner du sens. En témoigneront les intervenants attendus à Lille les 20, 21 et 22 octobre 2015 pour présenter et échanger leurs bonnes pratiques: le prochain Forum Mondial de l’Economie Responsable (World Forum for a Responsible Economy) donnera à chacun d’entre eux l’occasion de démontrer que « la croissance se réinvente ici ».
– – – – – – – – – – – –
(1) Source: Organisation Internationale du Travail (OIT).
(2) D’après le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).
(3) L’Indice de Développement Humain (IDH) a été créé dans le cadre du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD). Il combine le PIB par habitant, l’espérance de vie et l’éducation.
(4) Le Better Life Index émane de l’Organisation de Coopération et de Développement Economique (OCDE). Il rassemble onze critères: logement, revenu, emploi, communauté, éducation, environnement, engagement civique, santé, satisfaction dans la vie, sécurité, équilibre travail-famille.

LES THÈMES DES SESSIONS DU 9ème FORUM

1) Quelle croissance pour répondre à de nouveaux comportements et satisfaire de nouvelles aspirations ?
– Nouveaux comportements des consommateurs et nouvelles aspirations des citoyens: comment concilier des exigences parfois contradictoires ?
– Économie de fonctionnalité, économie collaborative et de partage: tendances de fond ou épiphénomènes ?
– La croissance pour la survie des pays les plus pauvres ou la surconsommation contre la croissance des pays les plus riches ?
2) Nouvelles technologies, nouvelle croissance: quels impacts économiques et sociaux ?
– Numérique, robotique, nanotechnologies, biotechnologies, impression 3D… Quels impacts sur la production de bien et de services? Concentration ou répartition ?
– Nouvelle croissance, nouvelle organisation du travail ? Pour combien d’emplois dans le futur ? Comment s’adapter à leur évolution (éducation, formation, adaptation) ?
– Nouvelle croissance et répartition des richesses: réduire ou accroître les inégalités ? Quel équilibre entre la « rente » et le travail ?
– Le rythme des mutations technologiques suscitant des craintes, comment améliorer la maîtrise du temps ?
3) Quels leviers pour surmonter les obstacles pouvant freiner la nouvelle croissance ?
– Quelles sont, selon les pays, les réglementations qui freinent ou qui encouragent l’innovation ? Le droit à l’expérimentation peut-il être un levier au service d’une nouvelle croissance ?
– Quels leviers utiliser pour surmonter les craintes sociales face aux mutations économiques ?
– Quels sont les leviers qui peuvent favoriser une compétition loyale entre les entrepreneurs ? Comment surmonter les blocages pouvant survenir de la volonté de préserver des positions dominantes et d’entraver l’émergence d’innovations concurrentes ?
4) Quels seront les « business models » les mieux adaptés à la nouvelle croissance ?
(Sessions réservées aux entreprises)
– Repenser la performance. Transformer l’entreprise par la RSE.
– Vers de nouveaux modèles d’organisation ?
– Nouvelle approche pour les ressources humaines. Pratique de l’autonomie au travail et du co-working.
– Quelles évolutions pour les relations inter-entreprises ?

SESSIONS PARALLÈLES

1) Troisième Révolution Industrielle: application du plan lancé au 7ème Forum (2013), point sur les réalisations concrètes, échanges d’expériences internationales.
2) Social Business: suivi du projet lancé par Muhammad Yunus et Tony Meloto lors du 8ème Forum (2014), échanges d’expériences internationales.
3) Forum des réseaux internationaux de l’économie responsable:
Échanges sur les objectifs, les projets, les moyens d’action.
4) Rassemblement des jeunes acteurs de l’économie responsables (18-30 ans):
« Rêvez la planète que vous allez faire ».

Source : World Forum for a Responsible Economy – Edition 2015

Si vous souhaitez me rencontrer, c’est un parfait moment  !

Notez cet article !